Spécialiste des difficultés d'apprentissage

NEUROSCIENCES & PSYCHOLOGIE

Un accompagnement quotidien

"Il y a plus de neurotransmetteurs dans

notre cerveau que

d'étoiles dans la galaxie"

 

Un langage chargé de transmettre

la bonne information

Les neurotransmetteurs constituent le langage du système nerveux. Ce sont des messagers, des "mots" chimiques qui vont se charger de transmettre une  information spécifique pour communiquer avec le corps. Sans neurotransmetteurs, il n'y aurait ni apprentissage, ni mémoire, ni émotions. Les neurosciences ont apporté cet éclairage extrêmement puissant à la Psychologie classique. La colère, la faim, le sommeil, la mémoire, la pensée, la réflexion et nombreuses de nos émotions sont aussi le résultat de l'équilibre de nos neurotransmetteurs. 

Les carences en neurotransmetteurs vont générer des difficultés de fonctionnement qui vont se voir au travers de notre psychologie. Rééquilibrer ces carences permet parfois de rééquilibrer le mode de fonctionnement. A l'heure actuelle, les plus étudiés pour l'impact qu'ils ont sur nos apprentissages sont à connaître. Les neurotransmetteurs sont fabriqués à partir de précurseurs qui se trouvent dans l'alimentation et les compléments alimentaires.

La dopamine, dynamisme, motivation, énergie, désir, esprit vif

C'est le starter de la journée. Elle active notre motivation, nous donne des forces pour démarrer une action, à en trouver de l'intérêt et à mobiliser l'énergie du corps pour le faire.  Elle coordonne certains processus cognitif et émotionnels. Elle active notre curiosité, nos comportements d'exploration, d'adaptation.

Personnalité solitaire, procrastinateur.

. Augmentée : agressivité, trop d'initiative

. Basse : Lassitude, repli sur soi, démotivation, sommeil agité

La noradrénaline, le messager de la récompense, de la sociabilité

C'est l'accélérateur, dynamisant les capacités d'apprentissage. La noradrénaline module l’attention, l’apprentissage et facilite la réponse aux signaux de récompense : plus la sensibilité noradrénergique est grande, plus ces traits sont amplifiés. Elle nous aide pour la socialisation, la réalisation de soi. Elle efface la fatigue.

. Augmentée : agitation motrice

. Basse : lassitude, repli sur soi, indifférence, démotivation, sommeil agité

 

La sérotonine, prudence,  équilibre, sérénité, joie de vivre, sommeil

C'est le frein, le régulateur. Elle régule nos pulsions et permet d'accéder à notre équilibre émotionnel. Elle améliore l'intolérence à la frustration. Elle induit notre sommeil et contrôle les états dépressifs.

Personnalité égocentrique ou anticonformiste.

Basse : Fatigue, on se sent dépassé, altérations de la mémoire, moindre capacité à concentrer son attention, troubles du comportement alimentaire, troubles digestifs.

L'adrénaline, le stresseur pour une adaptation immédiate

Elle donne au corps l'énergie physiologique nécessaire pour affronter un danger, réel ou imaginaire ! Elle accroît le flux sanguin, augmente le pouls, les contractions musculaires, diminue la réflexion. 

. Augmentée : fatigue, manque d'attention, anxiété, insomnie...

L'acétylcoline, compréhension de la pensée, du langage, concentration, intelligence

Elle nous donne la capacité à retenir une information, la stocker et la restituer quand il le faut. Elle agit aussi sur le contrôle des mouvements et de nombreuses fonctions physiologiques.

Personnalité 'original' ou perfectionniste

. Basse : difficultés à traiter les données sensorielles et à avoir accès aux informations stockées en mémoire.

Le GABA, apaisant, stabilisateur, canalise l'énergie mentale et la force

C'est le neurotransmetteur le plus répandu dans le cerveau. Il agit pour réguler l'activité des autres neurotransmetteurs. Sans lui, les neurones pourraient être suractivés, transmettent des signaux trop rapidement. Il facilité la réflexion et la mémorisation et ralentit le rythme cardiaque.

Personnalité instable ou comédien

. Basse : Anxiété, nervosité, irritabilité, baisse de la mémoire et de la capacité à se concentrer sur le plan psychique.

Le bonnes habitudes pour garder

notre capital en neurotransmetteurs

Avoir une alimentation saine

Favoriser l'apport en protéines le matin

Limiter les sucres raffinés

Evacuer le stress

Limiter la stimulation des écrans 2h avant le coucher

Pratiquer une activité physique régulière

Favoriser les marches en plein air

Pratiquer la cohérence cardiaque

Méditer, rêver, respirer, rire